Accueil | Boutique | Abonnement Magazine | Contact

Abonnez-vous au magazine Sans Frontières : 49$/an Livraison incluse

Abonnement magazine
**Le magazine Éthiques et Sociétés devient le Magazine Sans Frontières.Visitez notre nouveau site internet.

Les « faux médicaments », une menace insaisissable

Édouard Archer

Le 12 octobre 2009, l’ancien président français Jacques Chirac et neuf chefs d’États africains lançaient l’Appel de Cotonou, un message politique international contre le trafic de « faux médicaments ». En Afrique, plus d’un médicament sur trois serait vendu hors des circuits autorisés, sur les étals des marchés ou par l’intermédiaire de vendeurs ambulants. Les « pharmacies de rue », ces commerces informels plébiscités par de nombreux patients et consommateurs de pays du Sud, sont-elles menacées de disparition?

Café, sucre, riz, et… cachets d’aspirine. Au grand marché de Dantokpa, à Cotonou, les médicaments côtoient les denrées alimentaires, et sont vendus comme n’importe quel produit de consommation. Comprimés génériques, tisanes « naturelles », produits injectables délivrés sous ordonnance… On retrouve toutes sortes de produits médicinaux dans cette immense pharmacie à ciel ouvert. Petits vendeurs et grossistes s’y côtoient et les médicaments sont « disponibles et facilement accessibles », décrit Carine Baxerres, anthropologue à l’Institut de Recherche pour le Développement et à l’université Paris Descartes qui a soutenu une thèse sur le marché informel du médicament au Bénin.

« Les gens peuvent acheter des comprimés à l’unité, en gros ou à crédit », une souplesse que ne proposent pas les pharmacies et les centres de santé du réseau formel, fait remarquer la chercheuse. « Les vendeurs de la rue proposent aussi souvent plus de choix : on trouve par exemple des médicaments importés des pays anglophones limitrophes, le Nigéria et le Ghana, qui ne sont pas autorisés au Bénin », observe-t-elle. Fabriqués au Nigéria, en Inde pour certains, ces médicaments ont, entre autres, pour nom Mixagrip ou Coltab. Leurs emballages sont de « couleurs vives » ou comportent des « illustrations imagées, pour attirer l’œil ».

Lire la suite de l'article

 

     
    Abonnement magazine

    pub



     
       
    Emploi a domicile ONG Afrique Cellulite Huile d'olive Comment jardiner Vergetures Traitement rides Condo a louer Floride Roulette en ligne