Accueil | Boutique | Abonnement Magazine | Contact

Abonnez-vous au magazine Sans Frontières : 49$/an Livraison incluse

Abonnement magazine
**Le magazine Éthiques et Sociétés devient le Magazine Sans Frontières.Visitez notre nouveau site internet.

Auguy, un artiste congolais avant-gardiste

Julie Hainaut

Auguy est un artisan kinois atypique. Outre la reproduction de personnages de bandes dessinées, il s’est amusé à créer une autre histoire de la colonisation, sans pour autant la remettre en cause. Portrait.

Depuis l’âge de 15 ans, Auguy est passionné par l’art. Formé dans la commune de Ngiri-Ngiri, au sud de la ville de Kinshasa, il apprend et pratique l’art Kuba, un art kasaï aristocratique qui se présente sous forme de boîtes, statuettes royales et masques.

Fort de sa formation, il décide, en 1997, d’étendre sa connaissance et suit des cours afin de « mieux comprendre l’art » à l’académie des Beaux-arts de Kinshasa. C’est alors que des expatriés Français décident de le faire travailler au Centre culturel français. Mais les pillages de 1997 (suite à l’arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila) briseront ce rêve.

Il décide alors en 1998 de créer son propre atelier. Pendant près de deux ans, il travaille seul. « Mon atelier a commencé peu à peu à se développer, j’ai déniché de nouveaux talents et je les ai formés » raconte l’artiste de 36 ans qui travaille aujourd’hui avec plus de 10 artisans. « Nous faisons des tableaux, des statuettes, mais surtout, nous reproduisons des personnages de BD, notamment Tintin » explique Auguy, avant d’expliquer que c’est grâce aux Belges qu’il s’est lancé là-dedans. « Ils nous ont amené des photos, des bandes dessinées, des livres… Au début, nous faisions des statuettes très simples, mais peu à peu, nous avons appris à maîtriser chaque détail ». Bob et Bobette, le Marsupilami, Astérix et Obélix, Lucky Luke… Tous y passent. Mais son sujet de prédilection, c’est Tintin, et surtout Tintin au Congo, qui a une forte connotation colonisatrice. « L’histoire de Tintin n’est pas réductrice, elle retrace la colonisation au Congo de manière réelle » explique le fan inconditionnel d’Hergé. « Je les ai tous lu une bonne dizaine de fois, je ne m’en lasse jamais. La vision d’Hergé est d’ailleurs avant-gardiste ! ».

Crédit Photo : Julie Hainaut

Lire la suite 

     
    Abonnement magazine

    pub



     
       
    Emploi a domicile ONG Afrique Cellulite Huile d'olive Comment jardiner Vergetures Traitement rides Condo a louer Floride Roulette en ligne