Accueil | Boutique | Abonnement Magazine | Contact

Abonnez-vous au magazine Sans Frontières : 49$/an Livraison incluse

Abonnement magazine
**Le magazine Éthiques et Sociétés devient le Magazine Sans Frontières.Visitez notre nouveau site internet.

Courir pour éduquer

Émilie Nault-Simard

Addis-Abeba, capitale éthiopienne, le 8 janvier 2011. Un groupe de dix coureurs américains et six coureurs éthiopiens sont sur la ligne de départ d’un projet qu’ils préparent depuis plus d’un an : parcourir 400 km en douze jours. Leur ultramarathon a pour objectif de soutenir des communautés éthiopiennes qui vivent grâce au commerce équitable du café. En plus de servir à amasser 175 000 dollars américains pour construire deux écoles et les approvisionner en matériel scolaire, l’évènement vise à sensibiliser la population occidentale à l’importance de l’éducation des enfants dans ce pays où le taux d’analphabétisme dépasse les 55 %.

L’initiateur du projet Run Across Ethiopia, Chris Treter, est un commerçant torréfacteur de café du Michigan, aux États-Unis, qui est activement engagé dans le commerce équitable. Frustré par les inégalités qu’engendre le commerce international, il a fondé l’organisation non gouvernementale On the Ground Global, qui soutient différents projets dans les communautés où il se procure ses grains de café équitable.

C’est à la suite de rencontres d’affaires avec les producteurs éthiopiens que Run Across Ethiopia s’est dessiné dans l’esprit du torréfacteur, un peu à l’image du pays. « En Éthiopie, les coureurs longue distance sont des héros. Alors une idée s’est imposée : la course serait-elle le meilleur moyen de créer un pont entre l’Amérique et l’Éthiopie? » se rappelle Chris Treter. C’est à partir de ce constat qu’a grandi l’idée d’un projet impliquant un ultramarathon de 12 jours. « Le trajet va de la capitale éthiopienne d’Addis-Abeba jusqu’à la région de culture caféière d’Afursa Waro, où se trouve la coopérative équitable de café Negele Gorbitu, de qui nous nous procurons nos grains de café Yirgacheffe », explique l’initiateur de l’évènement.

L’Éthiopie est le premier exportateur de café en Afrique et le cinquième plus grand producteur mondial. L’économie du pays est donc directement tributaire de la vente de ces précieux grains, surtout pour les petits producteurs, qui ont injecté l’an dernier sept millions de sacs remplis de grains de café verts dans le marché international du café aux profits plusieurs fois milliardaires.

Crédit Photo : On the Ground

Lire la suite

     
    Abonnement magazine

    pub



     
       
    Emploi a domicile ONG Afrique Cellulite Huile d'olive Comment jardiner Vergetures Traitement rides Condo a louer Floride Roulette en ligne